Que veut dire Namasté ? Définition et origine

Namasté est une expression très populaire que de nombreuses personnes connaissent ou utilisent, mais sans en cerner le véritable sens. S’agit-il réellement d’une formule de salutation hindoue propre au yoga comme le pense la majorité ? Découvrez-le !

La signification de namasté

Le mot namasté est tiré du sanskrit indien, un vocabulaire très utilisé par les yogis (pratiquants du yoga). Lorsque l’on décide de traduire littéralement namasté, cela donne :

  • « nama » qui veut dire « s’incliner », puis
  • « as » qui signifie « je », et enfin
  • « té » pour « tu ».

Une fois reformulé, Namasté signifie donc : « je m’incline devant toi, je m’incline devant vous ».

Il s’agit donc bien d’une expression de salutation qui s’effectue avec une gestuelle particulière. En effet, en la prononçant, vous devez légèrement vous incliner  vers l’avant, les yeux fermées, de manière à amener votre tête vers votre cœur. Vous devez également joindre vos mains en les mettant paume contre paume face à votre poitrine. C’est la forme la plus courante de la gestuelle namasté.

Dans certains cas et en fonction de la personne à qui vous vous adressez, les paumes jointes devront être mises devant votre visage, avec les pouces entre vos sourcils.

Par ailleurs, il est possible d’effectuer uniquement la gestuelle si vous êtes en présence d’un yogi sans avoir à prononcer namasté. De même, le terme se prononce également sans la gestuelle à condition de dire namasté à voix haute.

En plus de la salutation, namasté transmet également de la gratitude, du respect et de la révérence. Ce terme indique que vous portez votre interlocuteur en haute estime.

Origine de namasté

Namasté est un terme hindou très ancien. Son origine remonte en Inde à l’ère de la culture hindoue ancestrale. On retrouve des transcriptions du terme dans les textes védiques hindous et bouddhistes plus connus sous l’appellation des Védas.

Les Védas sont des écrits religieux, ce qui fait de namasté un terme de salutation spirituelle. En réalité, lorsque l’on approfondit la traduction du terme, on retrouve en substance : « La lumière qui est en moi reconnaît et salue la lumière qui est en toi ».

Selon le bouddhisme et l’hindouisme, chaque être humain possède une lumière divine. La connexion de deux lumières grâce à cette salutation renforce l’entente et la cohésion entre ces individus.

Quelques exemples d’utilisation

En Occident, namasté s’emploie au début et à la fin d’une séance de yoga. Le maître salue les élèves qui lui répondent, mettant ainsi en valeur le lien qui les unit. Ce terme est pourtant une formule de salutation couramment utilisée au Népal ainsi qu’en Inde. Dans ces pays, il signifie également au revoir et s’utilise même lorsque les personnes ne se connaissent pas et peu importe où ils se rencontrent.

Namasté est un terme presque toujours utilisé oralement, s’accompagnant ou non de la gestuelle. Mais pour accorder à ce terme toute son importance, vous ainsi que votre interlocuteur devrez être totalement apaisés, physiquement et mentalement. Cela permet une meilleure circulation de vos énergies ainsi qu’une meilleure connexion.

Il existe aussi des variantes de namasté utilisées pour la salutation comme : Namaskaram, Namaskar, ou encore Namaskaara. Toutefois, lorsque ces variantes sont utilisées au yoga, cela n’équivaut absolument pas à namasté. Elles deviennent des salutations classiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page