Que veut dire Union Libre ? Définition et origine

Le mariage, la vie de couple et tout ce qui va avec est souvent très beau, mais s’avère complexe pour certaines personnes. C’est un peu de là qu’est partie la notion d’union libre. Vous en avez déjà entendu parler certainement ou peut-être même la vivez-vous. Que veut dire l’union libre ? Dans quels sens ce terme s’emploie-t-il ?

C’est quoi l’Union Libre ?

Ce terme désigne une forme d’union entre deux personnes sans formalité aucune. L’adjectif libre signifie que cette union n’implique aucun engagement de fait des deux parties. Les deux personnes habitent ensemble et se comportent comme un couple, mais n’étant pas passées par les voies officielles ou religieuses, cette union est dite libre.

Le sens de cette expression est également à peu près celui qu’on donne au mot concubinage. Si le terme concubinage paraît trop cliché, l’expression union libre paraît plus acceptable. Mais au fond ce n’est qu’un jeu de mots.

Plusieurs termes peuvent désigner deux personnes qui vivent ensemble tout en ayant une relation amoureuse. L’union libre, qui de plus a un sens juridique, semble être bien plus ancrée comme un mode de vie de couple et non un simple mot ou adjectif. Il est même possible d’obtenir un certificat d’union libre, ce qui n’est pas obligatoire, mais a quand même ces avantages.

D’où vient la notion d’Union Libre ?

Ce n’est pas un concept propre à une génération ou à une époque. Depuis le XIXe siècle, cette notion faisait son apparition et correspondait à l’évolution ou au changement des mœurs d’une culture à une autre.

Si certains relient l’apparition de cette forme d’union à l’émergence d’une certaine classe de jeunes, ce n’est pas sans raison. Avec une certaine façon de penser, la génération qui émerge est en quête perpétuelle de liberté. C’est aussi là une cause de l’adoption de ce mode de vie.

Enfin, l’origine de cette forme d’union c’est sans doute la recherche d’une alternative ou d’une solution face à certaines contraintes du mariage. C’est simplement pour favoriser l’union de deux êtres sans les enfermer dans les contraintes cérémonieuses et légales du mariage qu’est né le concept d’union libre.

Union Libre : quel usage on fait de cette notion ?

Le concept d’union libre est aujourd’hui très en vogue. À partir de son sens juridique, on comprend que ses effets ne sont pas les mêmes que les autres types d’union. Elle implique en effet que les deux parties sauf existence d’un acte stipulant un engagement express ne sont pas engagées de façon obligatoire l’une envers l’autre. L’union peut se rompre à tout moment et sans protocoles.

Certaines obligations auxquelles les candidats aux autres types d’union seraient astreints n’est pas obligatoires pour ceux qui ont choisi l’union libre. C’est un mode d’union qui accorde aux intéressés une grande marge en matière de choix de gestion de leur vie de couple.

Le choix d’un tel mode de vie de couple a également des effets à l’égard des tiers à savoir les enfants et autres. Néanmoins, le risque d’un tel choix est qu’il n’existe pratiquement rien qui puisse unir le couple ou qui rend leur union juridiquement opposable. Beaucoup de systèmes juridiques nationaux n’intègrent cependant pas ce concept bien qu’il soit une réalité.

Pour vous donner quelques exemples de phrases, on retrouve :

  • Alors, à quand le mariage ? L’union libre ne vous fatigue pas ?
  • Je suis en union libre depuis trois ans avec mon copain

Le terme s’utilise comme tel à l’écrit comme à l’oral dans l’unique sens de désigner ce type de couple.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page